The hidden Truth.

Un forum ou les Vampires et les Loups garou vivent au quotidien sous les yeux des Humains qui ignorent leur existence.
Mefiez vous... Votre voisin n'est peut etre pas celui qu'il prétend être.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Lun 28 Mar - 10:31

Abby se posa lestement juste devant le champs de Mars, non loin de la tour Eiffel. Paris, elle avait décidé de s'accorder un petit week end (enfin façon de parler vu qu'elle ne travaillait pas). Ses valises (si tant est qu'un vampire pouvait avoir besoin de valises)? Elle les ferais venir plus tard (elle savait de toute façon qu'un cercueil l'attendait déjà au "Carmilla hotel" (qui disposait de toute façon d'un service de location de cercueils, moyen qu'Abby détestait utiliser).

Elle vérifia que personne ne l'avait vu (de toute façon à cette heure si les alentour étaient déserts), elle prit la vitesse de marche normale d'une simple promeneuse nocturne et entrepris de se rendre à l'hôtel. Elle n'avait bien sur touché mot de son escapade à personne mais qui sait....Peut être que l'on viendrais la rejoindre?

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Ven 15 Avr - 10:41

"Vous avez été extraordinaire, aujourd'hui, Mr Keynes. Vraiment, vous êtes un remarquable acteur."

Vincent s'arrêta et se retourna vers celui qui venait de parler. Sa voiture l'attendait sur le trottoir, son chauffeur lui tenant la porte ouverte. Il toisa le petit homme de son regard de mépris habituel et répliqua :

"C'est pour ça que vous me payez si cher, non ? Alors inutile d'en dire plus. Vous me payez ce que je vaux, et je fais ce que je sais faire. Il n'y a rien d'autre à considérer."

Il entra ensuite dans son véhicule et en aurait claqué la porte s'il n'avait pas eu trop de manières pour cela. Vraiment, comme ces humains pouvaient être agaçants... Il soupira tandis que la voiture démarrait et observa les rues qui défilaient par la fenêtre. La journée de répétition avait été longue ; la nuit était déjà tombée. Il resta un moment silencieux, puis ordonna à son chauffeur de s'arrêter. Une petite promenade nocturne lui ferait le plus grand bien. Une fois à l'air libre, il regarda autour de lui. Personne. Dommage. Un bon repas aurait certainement contribué à chasser son irritation. Il prit donc la direction de la tour Eiffel. Peut-être là croiserait-il quelque promeneur nocturne ou quelque insomniaque égaré.

Arrivé sur les lieux, il eut la surprise de tomber sur une jeune femme de sa race. Vincent n'avait généralement que peu de contact avec les autres vampires, mais cela ne voulait pas dire qu'il les évitait. Pas plus qu'il ne les recherchait. Il s'avança vers elle et la salua. Puisque leurs chemins s'étaient croisés, inutile d'être impoli.

"Bonsoir, madame. Vous profitez également de ces belles heures nocturnes pour vous promener, à ce que je vois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Lun 18 Avr - 17:27

Abby toisa le jeune homme qui venait de l'aborder. Il n'était pas mal, dégageait une aura qui renseigna Abby sur sa nature.

"En effet, je viens d'arriver...Cette ville est vraiment magnifique. J'aime y venir cela me change de l'atmosphère de Londres.Désirez vous m'accompagner dans mes errances nocturnes?
Étrangement votre visage ne m'est pas inconnu...Pour ce que vous êtes le doute n'est permis pour aucun de nous deux je pense. Vous êtes à Paris dans un but précis? Une avant-première peut être? Je pense ne pas me tromper sur votre personne, vous êtes Vincent Keynes n'est ce pas?"



Elle n'avait posé cette question que dans le but d'alimenter la conversation, bien sur que c'était lui, aucun doute n'était permis! Et puis il aurait été stupide, vu sa nature, de prétendre ne pas le connaitre (au vue de son impressionnante célébrité dans le monde des humains autant que dans celui de la nuit.)

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Sam 28 Mai - 15:45

Vincent s'inclina très légèrement, encore imprégné du rôle qu'il venait de jouer, un jeune aristocrate de la Renaissance.

"Je serais charmé d'avoir un peu de compagnie, mademoiselle. Contrairement à ce que l'on dit souvent de moi, je ne suis pas misanthrope. Enfin, si, au sens étymologique, peut-être..."

Un sourire ironique étira légèrement ses lèvres tandis qu'il prononçait cette dernière phrase.

"Pas précisément pour une avant-première, désolé d'avoir à vous contredire. Je tourne actuellement un film en ces lieux, d'où ma présence. Un film sur la Renaissance. Pour une fois, cela me change des films de vampires... Oh, je n'ai rien contre cela. Prétendre le contraire serait stupide. Je ne me déteste pas, bien entendu. Quoique, j'ai entendu une conversation entre le réalisateur et la productrice, comme quoi il faudrait "rentabiliser mon teint"... Les humains sont si stupides, parfois..."

Il eut un geste désinvolte lorsque les paroles de la jeune vampire évoqua sa célébrité. Même s'il était un peu surpris, ce qu'il exprima ouvertement.

"Ah ? Je ne savais pas que les vampires me connaissaient... Il faut bien dire que je ne me suis pas mêlé de tout ce qui se passe là bas depuis un certain temps... Mais si vous me le dites, je vous crois."

Il sourit, amusé par cette rencontre. Peut-être cela faisait-il trop longtemps qu'il n'avait pas croisé des gens de son espèce, finalement... Son regard se perdit quelques secondes, avant qu'il ne se reconcentre sur cette charmante jeune fille.

"Croyez bien que je ne regrette pas cette rencontre... sans vouloir jouer au séducteur chevronné, bien entendu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 1 Juin - 13:24

Citation :
"Je ne me déteste pas, bien entendu."


A la plaisanterie de Vincent, Abby répondit par un éclat d'un rire cristallin puis reprit: "Un film sur la Renaissance? Puis-je vous demander un avant-goût ou bien est-ce trop indiscret?" Demanda-elle en lui lançant une œillade intéressée.

Ils marchaient tout les deux sur une grande avenue éclairée, croisant de temps en temps quelques rares humains qui ne se retournaient même pas sur leur passage.
" "Rentabiliser votre teint" "? Et vous supportez d'entendre parler de vous comme d'une marchandise???
Une star telle que vous? Car c'est le cas, malgré que vous sembliez en être le dernier informé."


Citation :
"Croyez bien que je ne regrette pas cette rencontre... sans vouloir jouer au séducteur chevronné, bien entendu."
"Croyez bien qu'il en est de même pour moi, Certes, c'est un petit monde mais il est quand même rare d'y rencontrer des stars"
*Et le coté séducteur ne me gêne aucunement soyez en sur!* Ajouta elle silencieusement

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Ven 10 Juin - 16:49

Vincent arrêta sa marche lorsqu'elle lui demanda un avant-goût du film qu'il était en train de tourner. Il pivota sur lui-même pour se tourner face à elle et lui prit délicatement la main, avant de s'incliner d'un mouvement souple, plein de grâce et de respect, et d'apposer ses lèvres sur le dos de la main de la belle jeune fille en un geste plein d'affection, voire de désir, mais également de soumission. Il redressa ensuite lentement la tête, la gratifiant d'un long regard aussi pénétrant que passionné, les yeux fixés dans les siens.

"Ma dame, je vous prie d'accepter mes plus profonds hommages, puisque vous refusez à mon coeur de s'exprimer autrement. Hélas, que ne puis-je demander pourquoi votre si beau regard ne daigne pas s'abaisser jusqu'à moi ! Mais je ne le sais que trop bien, et ne suis que trop conscient de votre valeur, pour vous prier encore de me regarder, moi qui, si jeune, n'ai encore aucun haut fait à mettre à vos pieds. Cependant, daignez, une seule fois, me permettre de parler à coeur ouvert. Il n'est exploit que je n'entreprendrais pour vous. Vous voyez en moi votre serviteur le plus zélé. Que dis-je, serviteur. Vous êtes ma déesse, me voilà votre adorateur, votre plus loyal fidèle ! Ordonnez, juste un mot de votre bouche, et vous me verrez agir exactement comme vous me l'aurez ordonné ! Oh, dites-moi, dites-moi simplement si ma vue ne vous importune pas, si, du moins, vous acceptez de reconnaitre mes sentiments, à défaut d'y être sensible..."

Tout en parlant, Vincent s'était légèrement rapproché d'elle, sans la toucher, mais en la frôlant. Son souffle, tandis qu'il parlait d'une voix précipitée, comme s'il craignait à tout moment qu'elle ne l'interrompe, caressait doucement le visage de la jeune femme. Son regard était toujours plongé dans le sien. Il resta quelques secondes immobile, puis lâcha sa main, s'écarta pour rétablir une distance convenable entre eux et s'inclina profondément.

"Ma performance fut-elle de votre goût, belle inconnue ? Ai-je mérité ma réputation, ou ne dois-je ma position qu'à la médiocrité des acteurs humains ?"

Vincent rit doucement à l'indignation de son interlocutrice pour les propos qu'il lui avait rapportés. Non pour se moquer d'elle, mais le monde du cinéma était très souvent constitué de ce genre de remarques et de considérations.

"Au risque de paraitre consensuel et banal, je répondrais que la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe. Bien que je ne crois pas avoir un quelconque rapport avec une colombe, soit dit en passant... Plus sérieusement... Les humains peuvent bien dire ou penser ce qu'ils veulent, cela m'est totalement égal. De toute manière, à la fin, ce sont eux qui seront ravalés au rang de simple nourriture."

Le vampire haussa légèrement un sourcil et déclara, avec une légère nuance de plaisanterie dans sa voix :

"Puis-je vous faire remarquer que je pourrais me vexer de vos paroles ? Moi qui espérais que ma compagnie soit agréable en elle-même, et pas uniquement grâce à mon statut de personnalité célèbre !"

Il accompagna immédiatement ses paroles d'un sourire pour montrer sans ambiguïté qu'il plaisantait. Cette discussion lui plaisait, et il ne voulait pas la voir gâchée par un simple malentendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Lun 13 Juin - 14:58

Abby, restée sans voix après la "déclaration" de Vincent, avait encore du mal à retrouver ses esprits et ouvrir la bouche, la "prestation" du jeune acteur lui avait semblée si sincère...Clignant des yeux comme éblouie par une trop forte lumière, elle se résolu à se reprendre et dit avec un détachement mal feint: "Si c'est la un APERCU de votre nouveau personnage, je courrais volontiers au cinéma pour faire sa connaissance de manière plus complète."
De toute évidence, tout dans le comportement du jeune homme indiquait que cette rencontre était destinée à passer du statut de "cordiale" à celui de "plus amical" (beaucoup plus). La jeune vampire, tremblante suite au frolement "involontaire" de Vicent, était littéralement enveloppée par son souffle chaud et parfumé. Abby n'avait pas l'habitude d'être à ce point troublée par un membre de sa race, même du sexe opposé, bien au contraire, elle était davantage habituée à le SUCSITER. Etais-ce l'"aura" du jeune acteur, son magnétisme qui la mettait dans cet état ou, plus probablement, sa célébritée? Elle ne savait pas trop mais il était indéniable que le ton vers lequel oscillait cette discussion n'était pas pour lui déplaire.
Citation :
"Puis-je vous faire remarquer que je pourrais me vexer de vos paroles ? Moi qui espérais que ma compagnie soit agréable en elle-même, et pas uniquement grâce à mon statut de personnalité célèbre !"

Pour qui la prennait-il? Une vulgaire petite groupie?
"Sachez que je ne suis en aucun cas attiré par votre célébritée, concédez-moi seulement que, le nombre de nos "frères"étant plutôt élevé, il est rare de rencontrer une "célébritée" de manière aussi fortuite." De plus un acteur que l'on apprécit pour sa prestation sur grand écran peut se révéler détestable dans la vie courante. Lorsque cet acteur se révèle non seulement d'agréable compagnie mais en plus qu'il à de la conversation il est alors aisé d'oublier sa profession et de le considérer comme une personne de chair et de sang et donc comme un ami potentiel. De plus nous avons, par notre nature, un point commun et un sujet de discussion tout trouvé!"

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mar 14 Juin - 16:18

Vincent s'inclina à nouveau face au compliment et déclara en souriant, sans paraître relever le manque d'assurance de son interlocutrice après sa prestation :

"Si vous ne me flattez pas, je suis charmé de vous avoir fait autant d'effet. Je peux vous proposer une place pour venir lors de l'avant-première, si vous le désirez. Cela vous permettra de faire sa connaissance dans de meilleures conditions que dans un cinéma... Même si je suis le premier à reconnaître au moins une qualité aux salles obscures...

Le vampire sourit à nouveau, dévoilant légèrement ses canines aiguisées. La qualité dont il parlait se devinait aisément. L'obscurité est après tout l'élément naturel des vampires, et facilite beaucoup de choses, surtout lorsque les humains sont fascinés par des images en mouvement devant eux... Mais tel n'était pas le sujet de leur discussion, et Vincent reprit tout de suite la conversation originelle :

"Je vous l'accorde, le hasard, de par sa nature même, est imprévisible, et notre rencontre paraissait peu probable au vu de toutes les autres rencontres qui auraient pu avoir lieu. Mais cette imprévisibilité fait justement arriver nombre d'événements peu probables..."

Il s'interrompit quelques secondes, puis poursuivit sur un ton relativement désinvolte, qui cachait bien l'importance qu'il attachait à cela :

"Vous me voyez rassuré. Je suis heureux de savoir que vous appréciez ma compagnie. Le contraire m'eut chagriné, la vôtre me procurant beaucoup de plaisir. Lorsque je me trouve avec des gens qui ne me considèrent que comme un acteur célèbre, j'ai systématiquement l'impression de ne pas réellement entrer en contact avec eux. Oh, cela ne me déplait généralement pas. Mais lorsque j'ai la chance de croiser une de mes sœurs..."

Il sourit à nouveau, puis se tourna vers elle et posa délicatement sa main sur son épaule, plongeant son regard dans le sien.

"Un ami potentiel ? J'en suis charmé. Sachez que je vous considère déjà comme l'une de mes rares amis. Il est extrêmement peu fréquent que je passe un aussi bon moment, même avec ceux de notre race. J'espère que vous accepterez ce titre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mar 14 Juin - 16:46

Abby était sous le charme du jeune homme, cependant dans son esprit rien n'était acquis à Vincent, certes il pouvait se vanter de provoquer un certain effet les jeunes femmes (toutes races confondues) mais ce n'était pas cet aspect la qui charmait Abby. En effet, le fait de n'avoir encore jamais rencontré de vampire tel que lui suffisait à susciter son intérêt.
"Croyez bien que je ne me considère pas comme parlant à l’ACTEUR Vincent Keynes mais à l'être surnaturel (puisque qu'il m'est impossible de dire "humain" vous concernant).Je suis, par ailleurs, honorée du statut que vous voulez bien me conférer cet sachez que je m'en montre très flattée".

En effet, il y avait de quoi car, dès le début, Abby avait sentit que le jeune vampire n'était pas "homme" à se lier facilement (ce qui était assez courant chez ses "consort"). Elle était donc consciente et sensible à la place que lui accordait Vincent.

Revenant au sujet précédent, Abby adressa un petit sourire à Vincent:
"Une place pour une avant-première? Serez-vous de la partie? J'imagine que non d'après ce que vous m'avez dit."

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 15 Juin - 15:17

Vincent acquiesça doucement, comme s'il enregistrait une information de la plus haute importance. Et peut-être était-ce le cas. Après tout, à ce jour, nul autre vampire ne pouvait se prévaloir de ce titre. Ceux qui lui avaient paru le mériter étaient morts depuis... Un léger nuage passa devant ses yeux, mais il se ressaisit immédiatement et poursuivit la discussion comme si de rien n'était, espérant que la jeune femme n'avait rien remarqué. Il n'aimait pas étaler ses sentiments devant les autres.

"Pardonnez-moi si je change brusquement de sujet, mais je ne crois pas connaître votre nom... Oh, je n'ai rien contre le fait de continuer à utiliser "belle inconnue", mais il me semble que savoir votre nom pourrait s'avérer utile à l'avenir..."

Le vampire sourit doucement et répondit :

"J'ai effectivement l'habitude de ne pas me rendre aux avant-premières de mes films. Je sais d'expérience que je n'y rencontrerai personne d'intéressant. Et dans ce cas-là, le temps passe à une lenteur inimaginable..."

Il fit une pause, tout en rejetant en arrière une mèche de cheveux, habitude qu'il avait prise lorsqu'il était tireur d'élite. Ne jamais avoir sa vision entravée par quoi que ce soit. Cet adage était finalement devenu une habitude inconsciente chez lui.

"Mais si vous me permettez de vous y retrouver, la situation n'est pas la même. Avec vous, je suis certain que cela ne pourra qu'être un agréable moment. Et ne croyez pas que ce soit un compliment creux et poli que je vous fasse là. Je n'ose vous proposez d'y venir avec moi, vous risqueriez d'être importunée par les essaims d'humains qui m'accueillent toujours à ces moments-là, à l'affut de la moindre information sur moi qu'ils pourraient exploiter..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 15 Juin - 17:16

Abby vit bien le trouble passer dans le regard du jeune vampire mais, par respect, fit semblant de ne pas s’en être aperçue. Elle comprenait parfaitement qu'il ne veuille pas faire montre de ses émotions. Avec un sourire qui dévoila ses blanches canines elle répondit à Vincent d'un ton théâtral:

"Mon nom est Abby, du moins c'est ainsi que j'apprécie que mes semblables me nomment."

Vincent lui fit part de son habitude de ne pas se rendre aux avants-premières, ce qui, au vu de ses précédentes déclarations, n'étonna pas la jeune fille; Cependant, elle se fit plus charmeuse et effleura son bras, plongeant ses yeux dans ceux du jeune homme comme pour l’envouter et dit d'une voix chaude:
"Si vous n'y allez pas je n'ai aucune raison d'y aller! Vous ne me ferez pas changer d'avis, d'ailleurs, si je m'y rend, ce sera dans VOTRE voiture et à votre bras...Ou pas du tout!"

Elle appuya bien cette remarque afin que Vincent voit qu'elle ne plaisantait pas tout en gardant à la fois une expression malicieuse. Elle ne voulait pas laisser croire à Vincent qu'elle était en colère.

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 15 Juin - 17:56

Vincent hocha la tête, la remerciant silencieusement de ne pas avoir tenu compte du léger trouble qui l'avait envahi, ainsi que de lui avoir donné son nom.

"Très bien, je vous nommerai donc ainsi. Après tout, nous sommes nombreux à vouloir être appelés par un autre nom que celui qui nous a été donné à notre naissance..."

Le vampire laissa Abby capter son regard, et garda le sien fixé sur les magnifiques yeux vert émeraude de la jeune femme. Il s'en dégageait une aura très particulière, presque féline. Un humain, avec son incroyable stupidité, aurait certainement dit que c'étaient les yeux d'une sorcière. Vincent savait très bien que c'était le regard d'une femme splendide, consciente de l'être, et tout aussi consciente de l'effet qu'elle produisait sur les hommes. Effet auquel lui-même n'était pas insensible, il devait bien le reconnaitre.

"Puisque vous me le commandez, j'obéirai. Comment pourrais-je refuser quelque chose à quelqu'un d'aussi persuasive ?" répondit-il en souriant. "Ne le prenez pas comme une tentative pour vous faire changer d'avis, mais vous devez être consciente qu'une arrivée comme vous me la décrivez intéressera fortement les journalistes. Vous risquez fort de voir proliférer toutes sortes de thèses, jusqu'aux plus absurdes, sur la relation que vous pouvez avoir avec moi."

Le jeune homme sourit, puis ajouta :

"Mais je serai bien sûr très honoré et charmé que vous m'accordiez votre compagnie ce jour-là. Je voulais simplement que vous soyez bien consciente des conséquences que cela aurait, pour ne pas être désagréablement surprise par la suite. Si cela ne vous fait pas peur, c'est avec un immense plaisir que je vous y emmènerai."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Jeu 16 Juin - 17:55

Abby était pleinement satisfaite de ses capacités de "persuasion", en effet, il semblait évident que Vincent avait été, sinon impressionné, du moins frappé par son "autorité" et semblait ainsi tout disposé à lui obéir et à ne la contrarier dans aucunes de ses exigence.

Citation :
"Ne le prenez pas comme une tentative pour vous faire changer d'avis, mais vous devez être consciente qu'une arrivée comme vous me la décrivez intéressera fortement les journalistes. Vous risquez fort de voir proliférer toutes sortes de thèses, jusqu'aux plus absurdes, sur la relation que vous pouvez avoir avec moi."[quote]

A ces paroles Abby émit un petit rire: "Justement c'est cela qui m'intéresse, n'allez pas croire que je me "sert" de vous pour être vue, ce serait une grossière erreur mais tout ce que vous décrivez m'amuse. Je suis d'humeur joueuse en ce moment."
En effet, malgré tout ce que lui décrivait le jeune vampire, c'était une occasion trop belle pour Abby de s'amuser de la bêtise des humains.

"Ne me dites pas que cela ne vous amuserez pas vous aussi de vous montrer et d'être vu en compagnie de quelqu'un dont tout le monde est persuadé qu'il est avec vous?"
L'interrogea elle d'un ton malicieux. Elle s'imaginait déjà les gros titres des journaux "people" et à vrai dire elle avait toujours eu de l'admiration pour la capacité des humains à s'enflammer et à inventer "toutes sortes de thèses, jusqu'aux plus absurdes, sur la relation que vous pouvez avoir avec moi."

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mar 28 Juin - 4:46

"Dans ce cas, je m'incline. Jouer avec les humains est une activité que je comprends parfaitement, et puisque cela sera un jeu pour vous, je n'ai plus rien à dire, sinon que je suis charmé que vous m'accordiez votre compagnie."

Vincent sourit. Il imaginait sans peine qu'Abby devait arriver sans peine à ses fins lorsqu'il s'agissait de manipuler les humains. La plupart d'entre eux n'avaient pas la moindre chance de résister à l'attraction de son regard envoûtant. Regard qui fonctionnait également sur les vampires, à en juger par ses impressions.

"Je vous ferai parvenir votre invitation très bientôt, dès qu'elle sera en ma possession. Je ne pense pas avoir à vous faire attendre très longtemps, ne vous en faites pas. Où puis-je vous joindre ?"


Le vampire fut amusé par la question de son interlocutrice, et resta quelques secondes silencieux avant de répondre, le temps de réfléchir sérieusement à la question.

"Pour être franc avec vous, en temps normal, je ne peux pas dire que cela m'amuse réellement. Je suis bien trop souvent confronté à ce genre de situations pour pouvoir m'en égayer à chaque fois. Les humains ont une capacité stupéfiante pour inventer toute une histoire en ne se basant sur rien du tout. Je dois bien vous avouer que je suis, dans l'ensemble, un peu lassé de tout ce cinéma, au risque de faire un mauvais jeu de mot."


Il s'interrompit, leva la tête pour regarder le ciel. La nuit était bien avancée désormais, Vincent pouvait la sentir sur sa peau. La caresse de la nuit. Il sourit, puis se tourna à nouveau vers Abby.

"Mais, prenez cela comme une vulgaire tentative de séduction si vous le désirez, l'idée de leur donner du grain à moudre en passant une soirée très agréable avec vous me plait. Peut-être est-ce l'idée qu'ils vont s'acharner à essayer de découvrir votre identité, peut-être est-ce le fait qu'un nombre incalculable de femmes vont devenir jalouses au plus haut degré. Je ne sais pas. Peut-être est-ce simplement parce que cela me permettra de passer un bon moment avec quelqu'un de ma race que j'apprécie profondément. Cela ne m'arrive pas si souvent."


Il sourit une fois encore, et ajouta :

"J'espère ne pas vous choquer en vous disant que vos capacités de séduction y sont peut-être aussi pour quelque chose..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mar 28 Juin - 7:07

"Eh bien, étant de la même nature, je pense qu'il n'est pas besoin de vous donner une adresse...Si vous désirez me contacter...Et bien faites le! A moins que vous ne soyez de l'ancienne école qui préfère d'une jeune femme avoir l'adresse. Personnellement le contact télépathique ne me dérange pas."

Abby éprouvait du plaisir à voir l'empire que Vincent la laissait avoir sur lui, après tout, les relations sont ainsi faites: il y en a toujours un qui est soumis et un qui soumet. Abby sentait bien qu'il n'était pas dans les habitudes de Vincent de jouer les soumis mais que, étrangement, il semblait, avec elle, se complaire dans ce rôle. Il était bien sur évident à ses yeux que Vincent eu pu, à n'importe quel moment si il l'avait voulu, inverser la tendance. Elle restait donc sur ses gardes, tentant d'identifier le moment précis ou la situation s'inverserait, ce qui pouvait autant ne pas arriver.

"Décidément j'aime vraiment votre manière de présenter les choses il est dommage que vous ne vous en amusiez pas plus...Mais puisqu'il en est ainsi, disons que je m'amuserais pour deux."


Abby glissa sur Vincent un regard ténébreux et dit d'une voix suave:

" Je trouve même plutôt excitant d'attirer les regard et de faire spéculer les gens sur mon identité...Et la nature de nos "relation", c'est une trop belle occasion de railler la bêtise humaine, il serait dommage de ne pas en profiter qu'en pensez-vous?"


En effet, bien qu'adorant les humains (pas seulement en tant que proie mais de manière générale) Abby ne pouvait résister à la tentation de se moquer de leur faiblesse et de leurs continuelles jérémiades. Elle s'intéressait tout particulièrement aux "paparazzis", qui selon elle était une des "classes" les plus intéressante de la société humaine.


"Selon moi, poursuivi la jeune vampire, les "journalistes people" (puisque c'est ainsi que les humains les nommaient) par leur nature de charognard et leur immoralité, doivent être plus facilement susceptibles d'être transformés, ils n'ont déjà aucun scrupule, la transformation doit juste les rendre plus "pourris" qu'ils ne l'étaient déjà. Qu'en dites-vous ? Ne seriez-vous pas prêt à tenter l'expérience ?"

Aux paroles de Vincent, Abby pencha légèrement la tête, ses lèvres dessinant une petite moue coquine qui laissait deviner assez aisément quelle était sa réponse aux avances du jeune vampire. Elle savait que, malgré son caractère apparemment inatteignable, il n'était pas insensible à son charme.

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 6 Juil - 11:10

Vincent sourit et déclara :

"Cela dépend. Si vous désirez que je vous fasse parvenir votre invitation avant le jour de l'avant-première, il serait préférable que je dispose de votre adresse. Je ne me crois pas capable de vous envoyer le carton d'invitation par télépathie. Mais si vous préférez que nous nous donnions rendez-vous pour que je vous le remette en main propre... je suis à vos ordres."

Le vampire secoua doucement la tête en réponse aux pensées d'Abby. Il n'avait pas particulièrement cherché à lire dans son esprit, mais cette idée s'était imposée si fortement qu'il en avait eu conscience.

"Vous savez, Abby, je ne cherche pas particulièrement la domination. Pour moi, la situation est très simple. Vous êtes quelqu'un que j'apprécie, donc j'ai du respect et de l'attention pour vous. C'est pour moi une raison suffisante d'accéder à vos désirs. De plus, vous êtes une femme, et je n'ai pas encore réussi à me débarrasser de la galanterie qui était monnaie courante à mon époque. Et enfin, vous me plaisez, ce qui fait une troisième raison de vous laisser dicter votre volonté. Êtes-vous satisfaite de cette réponse ?"

Les considérations d'Abby sur les humains en général, et les journalistes en particulier, le firent quelque peu réfléchir, même s'il ne se sentait pas en accord avec tout ce que pensait la belle vampire. A vrai dire, il n'avait jamais accordé aux humains beaucoup d'attentions. L'immense majorité d'entre eux étaient des êtres faibles, mus par leurs pulsions, et qui n'avaient jamais pris la peine de réfléchir une seule fois dans leur vie. Certains étaient plus intéressants, certes. Mais, dans l'ensemble, les contacts qu'il avait avec les hommes étaient une perte de temps à ses yeux.

"Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il s'agit d'une occasion dont il faut profiter. Et je dois bien avouer que je serais curieux de voir l'effet de la transformation en vampire sur un de ces parasites qu'ils nomment les journalistes people. Mais je ne suis pas prêt à tenter moi-même l'expérience. Je n'ai jamais transformé quiconque en vampire ; je ne tiens pas à me créer des obligations. Peut-être, si un jour je croise un humain qui me parait mériter que je m'intéresse à lui... Pour l'instant, le cas ne s'est pas encore présenter."

Il laissa passer un silence. Oui. Un jour, peut-être, il ferait pour un humain ce que son maître avait fait pour lui. Il se tourna à nouveau vers Abby et lui proposa :

"Pourquoi ne prolongerions-nous pas cette discussion chez moi ? Si vous n'aviez rien de précis à faire en ville, ma demeure est à deux pas d'ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 6 Juil - 13:23

"Vous semblez accorder tellement peut d'importance aux convenances que je m'étonne de vous voir me proposer un tel éventail de choix, à vrai dire peu m'importe, disons que je pourrais donner à l'humain qui livre les courrier un peu de travail, cela lui répondrait une bonne fois pour toute à ses conjectures quand à l'occupation de mon appartement." Répondit elle d'un ton légèrement dédaigneux à l'endroit dudit facteur. "De plus, comme cela vous connaitrez mon adresse, si il vous prend un soir l'envie de venir boire un COU.".

Et voila, cela recommençait, l'occasion était trop bonne pour qu'Abby s'empêche de faire une de ses légendaires plaisanteries. La jeune vampire rit modestement à son trait éspèrant que Vincent apprécierait, elle l'interrogea du regard pour s'assurer de l'effet de son involontaire jeu de mot.

*Bien que...Je dois avouer que la perspective d'une autre rencontre me semble tout à fait séduisante, quelle magnifique prétexte pour se revoir. Restons en, si vous le voulez bien, à l'envoi de cette précieuse missive par courrier.* Après s'en être tenu à cette résolution, Abby, qui n'était pas dénuée d'un certain instinct pratique, dû tout de même honnêtement s'avouer qu'elle ne savait pas, voir même ignorait totalement, ou se trouvait les clés de sa boite aux lettres. D'un autre coté, quelle utilité aurait un vampire de cette invraisemblable produit du cerveau humain?
Citation :

"Vous savez, Abby, je ne cherche pas particulièrement la domination. Pour moi, la situation est très simple. Vous êtes quelqu'un que j'apprécie, donc j'ai du respect et de l'attention pour vous. C'est pour moi une raison suffisante d'accéder à vos désirs. De plus, vous êtes une femme, et je n'ai pas encore réussi à me débarrasser de la galanterie qui était monnaie courante à mon époque. Et enfin, vous me plaisez, ce qui fait une troisième raison de vous laisser dicter votre volonté. Êtes-vous satisfaite de cette réponse ?"


Abby toisa le vampire, ses lèvres dessinant une moue boudeuse à mesure qu'elle réalisait combien sa méfiance et son apparente sauvagerie à l'égard de Vicent n'avait aucune raison d'être. Elle se promit en son fort intérieur d'abandonner celle-ci et de considérer Vincent comme il se présentait: à savoir un gentlemen dont les manières laissaient aisément voir qu'il était rompu au délicat exercice des relations mondaines et donc dénué de toute arrière pensées. Retrouvant ses facultés après ce discours sans équivoque qui, il fallait bien le dire, lui avait laissé le sentiment qu'elle avait eu tord d'adopter une telle conduite, elle répondit dans un souffle, l'air totalement séduite,:
"Tout à fait satisfaite, je regrette de vous avoir mésestimer. Veuillez accepter mes plus complètes excuses". Considérant avec intérêt cette possibilité, Abby posa sa main sur le bras de Vincent, se laissant docilement conduire par ce dernier.

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Jeu 7 Juil - 11:35

Vincent sourit et déclara doucement :

"J'accorde peu d'importance aux convenances, je suis tout à fait d'accord avec vous. Mais j'accorde de l'importance à vos préférences, et ce sont elles que j'interroge, et non l'agglomérat de règles arbitraires que les humains appellent les convenances. Enfin, très bien, je donnerai à cet humain la sensation illusoire que son existence a un sens, et qu'il peut parfois se révéler utile..."

Le vampire rit de la plaisanterie d'Abby, appréciant le jeu de mot à sa juste valeur. Cela faisait longtemps que personne n'avait plaisanté en sa présence. En même temps, il savait pertinemment que son attitude habituelle n'aidait pas à détendre l'atmosphère. Mais qu'y pouvait-il si tous les gens qu'il rencontrait étaient ennuyeux à mourir... ?

"Je prends cette invitation tout à fait au sérieux, et je serai content d'y répondre. De plus, ce genre de propositions sont difficiles à refuser. J'imagine que tous les vampires partagent ce point faible..."

Il eut un soupir théâtral en réponse aux pensées d'Abby, puis lui répondit :

* Je m'incline, mais pour l'unique raison que cette missive aura pour conséquence de nous faire nous revoir *

Vincent secoua doucement la tête pour signifier à Abby qu'elle n'avait pas à s'excuser. Il avait simplement voulu mettre les choses au clair. Et ainsi, la belle vampire pourrait être plus détendue en sa présence, sans chercher en vain des signes d'une quelconque attaque de sa part. Il lui offrit son bras avec élégance et la guida à travers les rues jusqu'à la place des Vosges. Il s'arrêta devant l'une des maisons et déclara :

"Bienvenue chez moi, Abby. Si vous voulez bien vous donner la peine d'entrer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Jeu 7 Juil - 14:04

Décidément, Abby avait vraiment mal jugé Vincent, elle en était consciente et regrettais de s'être montré aussi aveugle et d'avoir manifesté autant d'hostilité et de méfiance envers quelqu'un de sa race. Désireuse de s'en expliquer elle mit elle aussi les choses au clair alors que les deux vampires marchaient calmement à travers les rue désertes de la Cité lumière:
"Je tiens a m'excuser de ma conduite envers vous, bien indigne de ce que je figurais être...Il semblerais que toutes mes années de solitude

[A FINIR]

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Jeu 14 Juil - 10:12

Décidément, Abby avait vraiment mal jugé Vincent, elle en était consciente et regrettais de s'être montré aussi aveugle et d'avoir manifesté autant d'hostilité et de méfiance envers quelqu'un de sa race. Désireuse de s'en expliquer elle mit elle aussi les choses au clair alors que les deux vampires marchaient calmement à travers les rue désertes de la Cité lumière:

"Je tiens a m'excuser de ma conduite envers vous, bien indigne de ce que je figurais être...Il semblerais que toutes mes années de solitude m'est rendue plus méfiante que je ne l'était."

Répondant aux paroles du vampire elle ajouta:

" Je pense que maintenant nous pouvons laisser la le chapitre "excuses" ".

Comme elle disait ses mots les deux vampires débouchèrent sur la place des Vosges et Vincent lui dit:
"
Citation :

"Bienvenue chez moi, Abby. Si vous voulez bien vous donner la peine d'entrer..."

Abby le regarda d'un air amusé, ses sourcils arqués en une courbe parfaite, exprimant l'impression que produisait sur elle cette vision. Décidément, le vampire ne se refusait rien, sa fonction lui permettant évidemment un certain nombre de choses mais Abby n'aurait jamais cru que ce fut à ce point la. Conquise, elle posa sa main sur le bras que lui offrait galamment le vampire et commença l'ascension des escaliers conduisant à la demeure du jeune acteur.

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Jeu 28 Juil - 8:08

Vincent hocha la tête.

"Je suis d'accord. Surtout que les excuses n'ont pas lieu d'être dans de telles circonstances ; il est normal pour ceux de notre race de se montrer méfiants envers les autres. Je serais mal placé pour prétendre le contraire, moi qui aie été jusqu'à me tenir loin de mon clan depuis la mort du précédent seigneur... mon maître..."

Le jeune vampire sourit devant la réaction d'Abby face à sa maison. Il avait déjà vu des réactions plus spectaculaires - cris perçants, admiratifs et enthousiastes, petits sauts d'excitation, etc... - mais il savait par expérience que, la plupart du temps, les sentiments les plus profonds n'étaient pas ceux qui se manifestaient le plus ostensiblement. Il mena la belle vampire jusqu'à son appartement et l'invita à s'assoir en lui avançant une chaise.

"Je vous en prie, faites comme chez vous."

Le salon, comme toujours, était meublé avec richesse, mais bon goût. Il n'affichait pas de manière excessive son argent, même si l'on sentait clairement qu'il ne se refusait rien. Une fenêtre assez grande offrait une magnifique vue sur la place des Vosges et la ville qui s'étendait au loin. L'acteur se dirigea vers la cuisine ; son domestique était couché, et il ne tenait pas particulièrement à le réveiller. S'il se doutait de quelque chose au sujet de la nature de son maître, Vincent serait obligé de le faire disparaitre. Or, c'était un bon domestique, et ce n'était pas si courant qu'on aurait pu le penser.

"Puis-je vous offrir quelque chose à boire, Abby ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 3 Aoû - 11:26

Aby n'avait pas douté un instant que le vampire la comprendrait, cependant elle ne le rejoignait pas tout à fait sur son point de vue: "Il n'empêche qu'il me semble bien idiot d'éprouver de la méfiance envers quelqu'un de notre propre race, même si, évidemment il existe des vampires peu recommandables ce n'est pas pour rien que nous avons la faculté de sentir les choses de manière accrue."

*Je devrais plus me fier à cette aptitude.* Pensa-elle.

"Mais après tout, puisque ceci me semble une affaire classée il n'est plus besoin de revenir dessus je pense que vous serez d'accord?"

Abby ne manqua pas de noter la réaction amusée du vampire face à son peu de réaction en découvrant la maison, il est vrai qu'elle n'avait pas l'habitude d'être très expressive.
Elle n'était pas spécialement timide au contraire mais elle savait toutefois adopter une certaine réserve dans l'expression de ses sentiments. Il faut également ajouter qu'elle avait connue de nombreuses choses au cours de son existence autant mortelle qu'immortelle. Il est vrai qu'une maison sur la place des Vosges avait quelque chose d'impressionnant.

Cependant, Abby ne pu s'empêcher de se justifier, d'un ton humble:

"Veuillez pardonner mon manque de réaction mais il faut vous dire que j'ai connu le Versailles de Louis XIV, dans de telles circonstances vous reconnaitrez j'en suis sûre que bien peu de chose sont à même d'étonner qui a fait une telle expérience."

Il est vrai que, même si c'était à une époque lointaine, dont Abby parlait d'ailleurs fort peu, il n'en restait pas moins que ses premières années de sa vie de mortelle ainsi que son "entrée en société" s'étaient faits au sein des dorures et des salons de la cour du roi Soleil. Il se murmurait même, parmi ses contemporains vampires, que le jeune souverain avait été très "attaché" à elle...

Citation :

"Je vous en prie, faites comme chez vous."

Bien qu'elle n'était pas spécialement superficielle Abby n'en aimait pas moins être bien habillée, une habitude gardée de ses année de vie à la cour, et qui lui fit regretter en cet instant de ne pas avoir eu le temps de repasser à son hotel.

Voyant Vincent se diriger vers la cuisine elle fut amusée de son "humanité" envers ses domestiques, preuve supplémentaire qu'il n'était pas aussi indifférent aux autres que ce qu'il avait pu paraitre, bien qu'elle pouvait aisément imaginer que ce n'était pas par pure philanthropie qu'il avait choisi de prendre un humain à son service.

En effet, pour qui voulait avoir des domestiques, il était évident qu'il était plus aisé d’assujettir à cette tâche un humain plutôt qu'un vampire.

Citation :
"Puis-je vous offrir quelque chose à boire, Abby ?"

"Avec plaisir, je vous laisse la liberté de me surprendre" Elle préférait qu'il en soit ainsi car, bien qu'elle adorait le Tru Blood et ne buvait presque exclusivement que ça, elle savait s'adapter aux lieux et aux personnes avec qui elle était, capacité encore une fois apprise au cours de sa longue expérience.

Il lui paraissait donc tout à fait inapproprié de demander à Vincent un breuvage aussi "vulgaire" que du sang de synthèse.

Se détendant, ainsi que le vampire le lui avait demandé, elle s'étendit nonchalamment sur un sofa rouge de style style Louis XV, se soulevant sur un coude pour regarder Vincent s'affairer en cuisine.

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Vincent
Vampyre Alpha
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Lun 8 Aoû - 18:54

Vincent s'inclina légèrement devant Abby.

"Vos désirs sont des ordres."

Le commentaire de la vampire sur l'époque de Louis XIV le fit sourire, sans nul air de moquerie sur son visage.

"Dans ce cas, de quoi pourrais-je m'étonner, alors que j'ai été l'espion d'un roi de Suède, le diplomate confident de Cromwell, en Angleterre... ? Ainsi que le fidèle serviteur du Seigneur des vampires des Carpates... Mais je reconnais facilement que le fait d'avoir traversé de nombreuses époques aussi prestigieuses rend plus difficile l'admiration devant une soit-disant "nouveauté". Dans tous les cas, soyez assurée que je ne suis pas vexé de votre réaction. À vrai dire, elle me repose."

Il fit habilement jouer un mécanisme pour dévoiler un compartiment secret du buffet d'ébène de la cuisine - aménagé pour protéger son contenu de la curiosité des domestiques -, et attrapa une des bouteilles qui s'y trouvaient. Il prit ensuite deux verres à pied en cristal et revint aux côtés d'Abby, qu'il servit. Le liquide était rouge sang, assez épais. Vincent surveilla la réaction de son interlocutrice et déclara :

"Non, vous ne vous trompez pas, Abby. Comment un vampire pourrait-il s'y tromper, d'ailleurs ? Il s'agit bien de sang véritable. Mes camarades des Carpates ont trouvé un moyen de le conserver en bouteille. Personnellement, je trouve cela bien meilleur que ce sang synthétique. Même si cela ne procure pas le plaisir de chasser une proie, bien entendu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Abby
Vampyre Alpha [Admin]
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   Mer 29 Aoû - 8:56

Un sourire aux lèvres, Abby se passa la langue sur les lèvres à la perspective de goûter un sang d'une provenance aussi lointaine et au conditionnement si "original. En effet, le sang, comme les grands cru adopte un goût plus "complexe" selon son pays de provenance, l'âge de l'humain ou du vampire sur lequel il avait été prélevé et "l'espèce" à laquelle il appartenait: ainsi, le sang de loup-garous a-il un goût plus "animal", plus prononcé, un arôme terreux et peut parfois aller jusqu'à se révéler "boisé.

L'évocation de la vie passée de Vincent lui procura un frisson d'excitation. Bien entendu, elle avait elle aussi vécue des choses exceptionnelles dans des époques riches en évènements mais les dernières semaines de sa vie d'humaine et ses premiers jours en tant qu'immortelle avaient été marqués par la vie et la routine de la Cour d'un des plus grands souverains de France, et donc s'étaient révélés relativement peu riches en évènements.

" Je suis sur que vous avez, comme moi, déjà eu la nécessité de vous procurer du sang par d'autres moyen qu'en le buvant à la source. Il est heureux qu'il y ai des vampires soucieux de rendre l'existence de leurs semblables plus aisée. Certes rien ne peut remplacer l'excitation que procure une chasse, cependant je suis sure que vous m'accorderez que le goût est là." Toujours assise, Abby continuait d'observer Vincent qui s'affairait à la cuisine.

_________________
Praise the blood of Lilith!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiddentruth.vampire-legend.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh nuit, belle nuit sous un ciel de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ô nuit belle nuiiit sous un ciel, d'Italiiie ♥
» Douce nuit, belle nuit. [FB-PV-Hakon]
» C'est la belle nuit de noël .... (Sujet chanté..... LIBRE)
» Belle nuit, ô nuit d'amour [Thiziri]
» Salut bogosse, t'veux passer une belle nuit ? [Haru]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The hidden Truth. :: Centre commercial :: Lieux culturels-
Sauter vers: